Tour Chappe N° 83 Bienassis ( 1ère ) ( )

Mis à jour le 14-01-2015
Télégraphe Chappe

La position :

La position indiquée est celle de la ville d'Erquy, pas de la tour.

Cartographie :

Vue satélite de la tour Chappe de Bienassis ( 1ère ) Carte routière de la tour Chappe de Bienassis ( 1ère )

Livres à consulter :

N° 478 La télégraphie aérienne de « A à Z»

Dénomination de la station d'Erquy.

N° 478 La télégraphie aérienne de « A à Z»

Commune du département des Côtes-du-Nord, poste (46*) de la ligne Paris-Brest. La station dénommée "Erquy-Claireville", apparemment construite courant 1845 pour remplacer celle de "La Villeneuve", commune de Pléhérel, était située semble-t-il, au lieu-dit Claireville. Pourquoi ce changement ? Il n'en reste aucune trace.

Le poste dénommé "Bienassis" (47*), fut construit et en service de 1799 à 1845. Une carte de 1821 le situe bien sur cette commune. Il communiquait avec celui de "Daouet (Dahouet)", commune de Pléneuf-Val-André. Le changement de 1845 au profit d'un nouvel emplacement dénommé "La Ville Pichard" sur la commune de Pléneuf-Val-André ne s'explique pas. Aucune trace sur cette dernière commune.

Archives FNARH (Source : M. Bouvier).

N° 1084 La dépêche N° 12

(...)

En 1800, l'inspecteur général responsable de la ligne de l'ouest licencie l'agent Poirar du poste de Villeneuve dans les Côtes d'Armor coupable d'avoir correspondu, hors service, avec ses voisins. Le deuxième agent, Julien, est expédié dans un autre poste breton avec une sévère réduction de salaire. Les deux employés du poste de Bienassis, Jouge et Lefebvre, réceptionnaires complices des messages illégaux sont suspendus d'emploi (donc de salaire) pendant un mois.

Archives FNARH :

M. Bouvier